Selon le Recensement Général Agricole de 2000, la superficie agricole utilisée sur la commune de Saint-Menoux représente 2163 hectares sur les 2762 ha que compte le territoire communal, soit plus de 78% de sa superficie totale.

L’assolement des exploitations de Saint-Menoux se compose de prairies et de terres cultivées. En effet, 53 % des 2163 hectares de SAU sont constitués de terres toujours en herbe, le reste étant constitué de terres labourables. Les cultures de céréales, de blés et de maïs représentent 1143 ha. Depuis 20 ans, l’utilisation des superficies agricoles a évolué de manière significative, puisque la superficie des terres labourables s’est nettement développée au détriment des prairies.

Cet assolement associé à une production ovine et bovine et aux haies bocagères, façonne le paysage communal. L’activité agricole locale repose effectivement sur un système herbager à base, majoritairement d’ovins et de bovins à viande, avec une relative diversification : bovins laitiers, productions de volailles, de porcs, de caprins,…

L’analyse de l’évolution des productions animales des exploitations professionnelles sur les 20 dernières années montre :

-          Une importante diminution de cheptel d’ovins entre 1979 et 2000, les effectifs ont diminué de près de moitié (46%). Toutefois, avec un total de 2984 animaux en 2000, les moutons restent le plus important cheptel de la commune

-         

Un maintien du cheptel de bovins : entre 1979 et 2000, les effectifs ont augmenté de 261 têtes, soit une croissance de 13% des effectifs. En fait, avec 2014 bovins en 2000, l’élevage bovin constitué essentiellement de troupeaux de charolais de très grande qualité (naisseur engraisseur adhérent de la filière label rouge) ou de sélectionneur réputé tant au niveau local, régional ou national ; notons l’apparition de quelques troupeaux de races limousines.

-          Une augmentation importante de l’élevage porcin. En effet, avec 1345 animaux, ce type d’élevage représente une autre source de revenu pour les agriculteurs de Saint-Menoux, qui prend une place de plus en plus importante. Ce sont installés également 2 élevages caprins avec vente directe de fromages à la ferme et sur les marchés. Un horticulteur et du maraichage bio complètent le secteur productif agricole de la commune.

SECHERESSE 2015

Pour la classification en état de catastrophe naturelle, voir les documents ci-joints.

arreteReconnaissance_ValAllier.pdf
Document Adobe Acrobat 49.1 KB
ArreteReconnaissanceBocageCombrailles.pd
Document Adobe Acrobat 60.6 KB
compresse_CalamToutDépartement_15dec_BIS
Document Adobe Acrobat 51.0 KB